à propos

Mille façons de joindre les deux bouts…

Dans ma quête d’un travail satisfaisant, j’ai suivi de nombreux chemins. J’ai travaillé comme make-up artist, audiologiste vestibulaire, vendeur dans un magasin de revente, professeur de chimie au lycée. J’ai aussi géré une ligne de soins de la peau haut de gamme, et même écrit des critiques de théâtre. Et aujourd’hui, je suis peintre et galeriste.

Mon intérêt pour tout (depuis un moment en tout cas) est une conséquence de mon signe solaire, celui des Gémeaux, les jumeaux. Pendant longtemps, j’ai dansé avec la dualité de la vie – qui je pensais devoir être et qui je voulais être au coucher du soleil.
En vieillissant, ces deux êtres ont commencé à fusionner…

Faire le bon choix !

…et il devient de plus en plus clair que la seule constante est que le seul choix est l’action. On peut choisir de faire ou de ne pas faire. Choisir d’agir, d’utiliser sa voix est souvent le seul recours dont nous disposons dans un monde par essence injuste, favorisant ceux qui ont le plus d’ego et le moins de compassion et d’empathie.

Vous pouvez prendre plaisir à des choses que les autres peuvent considérer comme fantaisistes et maquiller les détails au fur et à mesure, en respectant toujours le fait que la réalité est toujours relative à votre état d’esprit particulier et à votre multitude d’expériences de vie.

Pourquoi je peins ?

Je peins parce que cet acte de création me plaît plus que toute autre chose. Mon appréciation de la couleur est, je pense, évidente. Chaque tentative est faite pour provoquer, parfois vigoureusement, parfois de manière retenue, mais toujours avec un respect remarquable pour les puissantes qualités émotives de la couleur.

L’attrait de mes portraits imaginés, réside dans les secrets que mes sujets essaient de cacher, mais qui sont finalement révélés par un geste codé, un regard large. L’instant, la grande révélation est immortalisée en technicolor dans mon esprit.

Ce qui m’inspire…

Je m’inspire de Picasso, Matisse et Monet. Egon Schiele, Raoul Dufy. Les travestis, les vices, les couleurs vives du pop art. Le post-impressionnisme, l’expressionnisme. Les fleurs et Les gens disposés pour leur long repos.

© 2021 JP Molenaar. Tous droits réservés • Développé par CAT – graphismeMentions légales